Infos pratiques et conseils pour votre voyage durable en Thaïlande

Formalités d’entrée en Thaïlande

Aucun visa n’est exigé pour les touristes Européens séjournant moins de 30 jours pour une entrée par voie aérienne et 15 jours par voie terrestre. Le passeport doit être valide au moins 6 mois après la date d’arrivée en Thaïlande. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade. 

Vaccins

Aucune vaccination n’est obligatoire, mais certaines sont recommandées :

  • Vaccination DTP (diphtérie - tétanos - poliomyélite)
  • La typhoïde, les hépatites A et B
  • L’encéphalite japonaise et la rage pour des séjours ruraux

La monnaie en Thaïlande

La monnaie en Thaïlande est le Baht thaïlandais. Pour le taux de conversion, c'est par ici.

Le décalage horaire en Thaïlande

Le décalage horaire en Thaïlande est de UTC +7.

L'indicatif téléphonique en Thaïlande

  • De la France vers la Thaïlande : 00 66 (indicatif du pays) + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro du correspondant.
  • De la Thaïlande vers la France : 00 33 + numéro du correspondant (sans le 0 de la numérotation à 10 chiffres). 

Les transports écologiques pour votre voyage durable en Thaïlande

Le train en Thaïlande

Pratique et confortable pour se déplacer dans le pays, le train vous permettra d’admirer les somptueux paysages thaïlandais et d'échanger avec les locaux. Vous aurez le choix entre la 3ème classe (au confort rudimentaire), la 2ème classe (ventilée ou climatisée) et la 1ère classe (toujours climatisée mais chère). State Railway of Thailand (SRT) propose un service de réservation de billets de train en ligne via www.thairailwayticket.com.

Le vélo en Thaïlande

Le vélo est le moyen de transport le plus écologique en Thaïlande pour vadrouiller en ville, visiter les sites historiques (Sukhotai, Ayutthaya...) ou encore faire le tour des petites îles du sud ! Notre conseil : partez tôt pour profiter de l'agréable fraicheur matinale et des belles couleurs du lever de soleil sur les temples. Renseignez-vous également sur les itinéraires à emprunter, car certains sentiers sont difficilement praticables (notamment aux alentours des petits villages du nord comme Pai, Sangkhlaburi, Chiang Khan...).

Le tourisme durable en Thaïlande

En moins d'une décennie, la Thaïlande a vu le nombre de ses touristes doubler, passant de 14 millions en 2009 à plus de 32 millions en 2017. Un développement rapide qui a entraîné de nombreuses dérives.

L'île de Koh Tachai (province de Phang Nga) a ainsi été fermée au public pour une durée indéterminée en 2016 en raison des effets négatifs du tourisme sur l’environnement. La même année, le Département thaïlandais des parcs nationaux, de la faune et de la conservation des plantes(DNP) a également interdit l’accès à 14 autres sites de plongée dans le sud de la Thaïlande. Début 2018, les autorités ont annoncé la fermeture de Maya Bay (rendue célèbre par le film "La plage") pendant 4 mois à partir du mois de juin pour permettre aux coraux abimés de se régénérer.

Plusieurs associations engagées pour un tourisme durable on vu le jour, comme :

  • La Thai Ecotourism & Adventure Travel Association(TEATA) : fondée en 1997 dans le but de maintenir un tourisme de qualité tout en préservant la culture et l’environnement.
  • Green Fins a été lancé par la communauté des plongeurs de la province de Phuket. L’objectif de cette organisation est de promouvoir le tourisme durable dans les zones de récifs coralliens.

Nos idées d'activités et séjours pour votre voyage durable en Thaïlande